View all articles

Quelle place pour la traçabilité en logiciel ?

620547b49443e.png
Author : SPILEn
Date : 2022-02-10

Si je vous dis traçabilité, la première chose à laquelle vous allez penser est sans doute la traçabilité alimentaire 🍍 qui permet de s'assurer de la provenance d'un produit.

Cette traçabilité est un gage de qualité 👌. Elle permet de savoir par où est passé un produit tout au long de son cycle de vie, depuis sa production jusqu'à sa consommation. Alors pourquoi se limiter à l'alimentaire ? Pourquoi ne pas faire de la traçabilité logicielle ?

Bien souvent sur un projet logiciel de nombreux acteurs coexistent, du client aux développeurs, en passant par les chefs de projets, les commerciaux, product owner, etc. Alors qui est responsable du développement de cette fonctionnalité ? Ou qui a demandé à ce que ce bouton soit bleu 🤔 ?

Je vois les développeurs arriver à grand pas et me parler de système de tickets (sur gitlab / github par exemple), et vous aurez raison ! Effectivement, les commits liés aux tickets sont une forme de traçabilité. Mais elle est pourtant insuffisante : quand on navigue dans le code, comment savoir la demande client implémentée par une fonction ? Et comment savoir qui a fait la demande exprimée dans le ticket #42 📝 ?

Les plus formels d'entre vous (ou ceux travaillant dans les systèmes critiques) connaissent aussi les matrices de traçabilité, mais en ingénierie logicielle, la traçabilité est au mieux pauvrement traitée, alors que cela reste un moyen de s'assurer de la qualité et de la conformité de son logiciel.

C'est pour cela que nous proposons au sein de TRICo un véritable outil de traçabilité automatisé : vous avez ainsi la possibilité d'avoir une traçabilité complète depuis votre cahier des charges jusqu'à la réalisation, sans nécessité l'effort de mise en place des outils existants.